L’avenir des services aux étudiants selon NASPA

Le Compass Report : Charting the Future of Student Affairs est un rapport qui résulte d'un projet qui s’est échelonné sur 18 mois et mené par le groupe de travail de la NASPA sur l'avenir des services étudiants. Ce groupe de travail a débuté ses travaux en 2019 afin de mettre à jour ce rapport dont la dernière mouture datait de 2010.

Le président de NASPA, Kevin Kruger, introduit le document en citant les moteurs de changements pour le milieu des services aux étudiants, mis de l'avant aux débuts des travaux du groupe de travail en 2019 :

  • Le déclin des inscriptions (enrollment cliff) ;
  • Les changements sur le plan de la démographie des étudiant.es ;
  • Les enjeux de réussite de certaines populations étudiantes plus vulnérables (Latinx/o/a, afrodescendants, autochtones et de première génération) ;
  • La crise importante en matière de santé mentale (Près de 1 étudiant.e sur 3 se présente comme souffrant d'un trouble psychologique majeur) ;
  • Les enjeux de perception de la pertinence de faire des études postsecondaires (aux États-Unis, cette perte de confiance envers les diplômes d'études supérieures se manifeste surtout chez les personnes d'allégeance républicaine) ;
  • Davantage d'étudiant.es doivent faire appel à des mesures de soutien financier pour poursuivre un projet d'études.

Il poursuit en mentionnant qu'en mars 2020, la pandémie mondiale de COVID-19 a bouleversé la planète et que le monde de l'enseignement supérieur n'a pas été épargné. Bien que les éléments identifiés en 2019 soient demeurés d'actualité, de nouvelles conditions sont venues s'ajouter et exerceront une influence importante pour les années à venir. Il mentionne les conditions suivantes :

  • Le passage rapide et à grande échelle à l'apprentissage à distance et le besoin accru de services aux étudiants virtuels ;
  • Le rôle des services étudiants dans la stratégie des décisions de santé publique et les rôles de première ligne en matière de santé publique souvent délégués aux services étudiants ;
  • Le mouvement national et mondial qui s'est attardé sur le traitement d'une histoire commune de violence et de racisme systémique à l'encontre des personnes noires, et la nécessité de rendre des comptes pour apporter des changements dans la politique, les médias, le sport, les affaires, et l'enseignement supérieur ;
  • L'augmentation des situations d'épuisement professionnel qui ont entraîné des défis sans précédent en matière de personnel en enseignement supérieur ;
  • L’augmentation significative des problèmes d'accessibilité financière pour les étudiants universitaires tout au long de la pandémie ;
  • Les baisses importantes dans les inscriptions dans les collèges et les universités ;
  • L’impact de la pandémie sur le parcours d'études des étudiant.es et les questions d'équité autour des enjeux de race, d'ethnicité et du revenu familial.

Les travaux ont mené à l’identification de quatre grands domaines les plus critiques pour l'avenir des services aux étudiants dans les cinq prochaines années :

  • Les besoins et attentes des étudiant.es ;
  • La justice sociale, l'équité, la diversité, et l'inclusion ;
  • Le perfectionnement professionnel et le développement des compétences ;
  • La satisfaction au travail et rétention de la main-d'œuvre.

Le rapport propose en terminant cinq impératifs stratégiques à prendre en considération. Chacun des cinq impératifs comprend des recommandations à l'intention des directions institutionnelles (postes de niveau exécutif), des praticien.nes, des chercheuses et chercheurs de l'enseignement supérieur et des associations professionnelles du domaine.

Les 5 impératifs sont :

  • Renforcer la capaciter d'exploiter les données et mettre davantage en évidence les preuves de l'impact des programmes et activités de soutien aux étudiants de type holistique ;
  • Rendre concrets et opérationnels les engagements en matière de justice, l'équité, la diversité et l'inclusion centrés sur les étudiant.es ;
  • Optimiser l'utilisation des technologies pour offrir des expériences en personne et virtuelles de qualité ;
  • Aborder la nécessité d'une meilleure prise en charge du personnel de manière systémique ;
  • Aligner la préparation des services étudiants et la gestion des talents avec l'évolution des besoins de la profession.

Pour aller plus en détail et explorer les résultats de ce travail de prospective :

The Compass Report: Charting the Future of Student Affairs

Mots clés: