Services de santé mentale à distance pour les étudiants

En février dernier, l'équipe de NASPA publiait Online & Engaged: Innovative Student Affairs Practices for Online Learner Success afin de partager des bonnes pratiques, des études de cas, des exemples et des stratégies de soutien aux étudiants universitaires à distance.

Le présent article vise à présenter les éléments les plus importants du chapitre 8 de ce volume, où les auteurs abordent plus spécifiquement la question de l'offre de services en santé mentale à distance : Mental Health Services for Online Learners.

Les services en santé mentale pour les étudiants à distance 

L'omniprésence d'Internet, du WiFi et des appareils mobiles a grandement influencé l'enseignement supérieur. Comme la technologie rend l'éducation plus accessible, pratique et mieux adaptée aux lieux et aux horaires des étudiants, ceux-ci s'attendent à ce que d'autres ressources et services de soutien universitaires soient également disponibles dans ce format.

Une fois qu'un établissement décide d'offrir de la formation à distance, il doit réfléchir à une manière équitable de soutenir ces étudiants. Ils doivent réfléchir aux manières de leur fournir un accès aux mêmes services-conseils que ceux dont bénéficient les autres étudiants. Compte tenu de ce besoin, l'objectif de ce chapitre est de fournir des modèles, des cadres et des ressources pour aider les SAE à fournir des services de santé mentale et de bien-être aux étudiants à distance.

Il existe de nombreux termes pour décrire les services-conseils à distance, mais, quelle que soit la terminologie utilisée, le principe est généralement le même : un professionnel de la santé mentale fournit des services-conseils à une personne qui n'est pas sur place, grâce à l'utilisation de technologies qui peuvent être synchrones ou asynchrones. Dans les services synchrones, le fournisseur et le destinataire communiquent en temps réel, bien qu'ils ne soient pas au même endroit, comme dans le cas des programmes de vidéoconférence sur Internet, des conversations téléphoniques ou des fonctions de messagerie instantanée/chat. En revanche, la communication asynchrone comporte un délai  dans le processus de communication, comme dans le cas des courriels, des messages vocaux et des messages textes.

Trois modèles d'organisation des services sont présentés afin de démontrer l'applicabilité potentielle de chacun d'entre eux à distance

1 - Modèle de conseil global

Le modèle de conseil global se concentre sur quatre piliers fondamentaux jugés nécessaires pour un centre de conseil universitaire efficace :

Services cliniques

Les services cliniques se concentrent sur le travail thérapeutique direct avec les étudiants par le biais de conseils individuels et de groupe. Dans la plupart des cas, les services cliniques comprennent également l'intervention en cas de crise et les soins psychiatriques. Il existe de nombreuses options pour le conseil en ligne ou à distance, mais il convient d'accorder une attention particulière à la confidentialité et aux questions juridiques et éthiques.

Services de consultation et de collaboration

Il arrive souvent que des situations se présentent et qu'elles nécessitent des connaissances spécifiques liées à des problèmes de santé mentale. Le fait de disposer d'une ressource que les étudiants, le corps enseignant et le personnel peuvent contacter pour obtenir des informations plus précises sur un problème particulier peut souvent empêcher les crises de se produire et avoir un impact positif sur la réussite universitaire. Il s'agit donc de pouvoir offrir à distance des services de consultation aux étudiants, aux parents, au personnel et aux professeurs lorsqu'une expertise clinique est nécessaire, que ce soit dans un contexte de crise ou de routine.

Programmes de sensibilisation et de prévention

Favoriser l'amélioration des connaissances des étudiants autour des définitions et enjeux entourant la santé mentale est un élément essentiel au bien-être et à la réussite des étudiants. Les programmes de sensibilisation et de prévention sont axés sur : le renforcement intentionnel des compétences, le dépistage des troubles de santé mentale, le coaching et le développement communautaire sur le campus, et l'enseignement aux étudiants et à la communauté des mesures d'intervention auprès d'eux-mêmes et d'autres personnes en détresse. Ce domaine se prête bien à l'environnement en ligne.

Formation et enseignement

La formation des futurs professionnels en santé mentale est importante, car elle a pour objectif de maintenir le personnel permanent à jour. La formation continue des cliniciens en santé mentale est facilement réalisable dans le cadre de formations en ligne.

2- Modèle des soins par palier 

Le modèle de soins par palier est basé sur le modèle de la pratique médicale familiale. Ce modèle est spécifique à l'environnement des campus universitaires et il est conçu pour répondre à l'étudiant là où il se trouve, en partant du principe que tout le monde n'a pas besoin d'une thérapie individuelle. Ce modèle est peut-être le plus facile à mettre en œuvre pour les étudiants à distance, car ses diverses étapes (9) peuvent être offertes en ligne. Un défi important de sa mise en œuvre serait probablement d'ordre financier, car il peut être assez coûteux d'avoir un modèle de services complets qui couvrent adéquatement les besoins des étudiants dans un environnement entièrement en ligne et moins présent sur les campus universitaires.

3 - Modèle de soins intégrés

Les soins intégrés représentent la coordination systématique des soins de santé généraux et comportementaux, y compris les services de santé mentale, de toxicomanie et de soins primaires pour les personnes ayant des besoins de santé multiples. Le modèle de soins intégrés est souvent mis en œuvre pour améliorer la communication entre les unités de santé physique et comportementale. Ce modèle est plus difficile à déployer en ligne.

Outils technologiques

Il existe de nombreux outils en ligne conçus pour soutenir la santé mentale. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, en voici quelques exemples utilisés aux États-Unis en anglais :

Premières étapes!

Voici quelques questions à se poser avant de lancer dans la mise en place de services et santé mentale en ligne :

  • Déterminez quel modèle de services vous allez fournir et quels étudiants pourront en bénéficier.
  • Déterminez quels besoins seront satisfaits par les services à distance proposés et si ces services viendront s'ajouter ou se substituer aux services existants.
  • Confirmez quelles sont les normes juridiques et éthiques applicables aux services de santé mentale à distance. Vérifiez également l'avis du bureau du conseiller juridique de votre institution sur votre plan de mise en œuvre.
  • Vérifiez que le personnel du centre de conseil est formé et équipé pour fournir des conseils à distance conformément aux codes d'éthique, aux règlements en matière de licences et aux meilleures pratiques.
  • Assurez-vous que l'assurance responsabilité civile de l'université couvre les services-conseils à distance.
  • Assurez-vous que l'établissement est prêt et engagé à fournir ces services, car ils nécessiteront des ressources financières, matérielles et humaines supplémentaires.
  • Déterminez si vous disposez de la technologie et de l'équipement nécessaires et s'ils répondent à toutes les exigences en matière de respect de la vie privée et de confidentialité.
  • Déterminez qui sera responsable de la maintenance des équipements et du suivi des meilleures pratiques en matière de sécurité numérique.
  • Demandez l'avis du personnel de votre centre de conseil et obtenez leur adhésion.
  • Rassemblez toutes les parties prenantes qui seront responsables et impliquées dans la fourniture de ces services pour confirmer leur adhésion.

Conclusion

La décision de fournir des services de santé mentale à distance est une décision qui doit être prise institutionnellement pour garantir que :

  • le personnel de soutien à la santé mentale est préparé;
  • la technologie est en place;
  • des plans d'atténuation des risques sont établis;
  • l'établissement suit toutes les meilleures pratiques en matière de responsabilités juridiques et éthiques;
  • des politiques ont été élaborées pour déterminer l'admissibilité des étudiants aux services et des plans d'urgence en cas de crise.

Toutes les parties prenantes doivent être impliquées dans le processus décisionnel afin de s'assurer que l'établissement est bien préparé à mettre en place les services en santé mentale à distance et à évaluer leur efficacité à répondre aux besoins des étudiants et du personnel de l'établissement. 

Pour consulter les autres chapitres du livre qui ont été résumés. 

Pour en savoir plus, nous vous suggérons la lecture d’articles déjà publiés sur le Portail à ce sujet :