La formation à distance et les SAE

La formation à distance est un phénomène qui existe au Québec depuis plusieurs décennies, mais qui a pris de l'ampleur avec l'amélioration et la démocratisation de l'usage des technologies. Rares sont les établissements d'enseignement supérieur qui n'offrent pas de cours à distance aujourd'hui. Les établissements du réseau de l'Université du Québec (UQ)n'y font pas exception et la Direction de la recherche institutionnelle de l'UQ a récemment sorti un rapport des données de l'Enquête ICOPE sur la question. Ses bénéfices sont multiples, notamment en ce qui concerne l'accessibilité aux études (CAPRES, 2016; Témoignages d'étudiants de la TÉLUQ). Le Conseil supérieur de l'éducation (CSE) avait publié en 2015 un avis sur la question, conscient de l'essor de ce mode de formation et souhaitant en comprendre les apports et les limites pour les étudiants.

La formation à distance, qu'est-ce que c'est?

Un guide publié par le Réseau d’enseignement francophone à distance du Canada (REFAD) donne une définition de la formation à distance:

" La formation à distance est une formation individualisée qui permet à un élève d’apprendre par lui-même, à son rythme, avec des contraintes minimales d’horaire et de déplacement, à l’aide de matériel didactique autosuffisant offert par différents moyens de communication et le soutien à distance de personnes-ressources. Les activités de formation sont le plus souvent asynchrones. La formation à distance peut être diffusée par différents médias : documents imprimés, cédéroms, cassettes audio et vidéo, etc. (tiré de Soixante ans de formation à distance au Québec, CLIFAD 2007). »

Autres notions clés en formation à distance:

  • Synchrone : La formation à distance synchrone se caractérise par le fait que la formatrice ou le formateur ou l’enseignant-e interagit directement et de façon simultanée avec les apprenantes et les apprenants.
  • Asynchrone : La formation à distance asynchrone n’exige pas que la formatrice ou le formateur ou l’enseignant-e interagisse directement avec les apprenantes et les apprenants. Cette formation à distance présente un décalage de temps entre l’intervention destinée à former et l’apprentissage.
  • Hybride : La formation à distance hybride intègre la notion de mélange de prestations synchrones où la formatrice, la formatrice, le formateur ou l’enseignant-e-e interagit directement avec les apprenantes et apprenants et avec un apprentissage à distance où il n’y a pas d’interactions.

Outiller les étudiants

En plus d'un cours à distance bien construit, le soutien à l'apprentissage des étudiants demeure primordial (SFF, Université de Sherbrooke, 2016). Le CSE indique d'ailleurs dans son avis que les étudiants qui ont davantage besoin d'accompagnement, éprouvent de manière générale ou épisodique des difficultés particulières en formation à distance. On pense par exemple, aux nouveaux étudiants, à ceux qui effectuent un retour aux études ainsi qu'aux étudiants internationaux nouvellement arrivés au Québec (p.110). Les institutions qui offrent des formations à distance, en plus de l'accompagnement offert par les professeurs, tuteurs et chargés d'encadrement (CQFD, TÉLUQ, 2001), proposent aussi divers moyens pour accompagner leurs étudiants:

  • La TÉLUQ propose un nouveau cours pour réussir ses études universitaires à distance: suivi à distance, ce cours permet de s'approprier les bases du métier d'étudiant au premier cycle, en y ajoutant la spécificité de l'apprentissage à distance;
  • gep@distance a également mis en place un projet pilote de séances d'accueil obligatoires (30 minutes) par vidéoconférence, destinés aux étudiants qui évoluent en mode asynchrone. Cette séance d'accueil s'ajoute aux diverses interventions tout au long du parcours de l'étudiant;
  • Collège Educacentre (collège francophone de Colombie-Britannique), propose également une formation en ligne, Prépare-toi aux études, qui donne les bases, trucs et astuces pour réussir ses études à distance.

Soutien à distance: qu'en est-il?

Qui dit étudiants à distance, dit aussi développement d'une offre de services à distance pour ces derniers. Le CSE, bien que mettant de l'avant une position favorable à l'égard du recours à la formation à distance, indique que l'accès à une expérience étudiante de qualité est au cœur de leurs recommandations, notamment en matière de services aux étudiants. "[…] ils [les étudiants en formation à distance] doivent pouvoir recourir aux différents services offerts par les universités, par exemple pour des besoins de nature pédagogique ou psychologique."(p.117)

Ainsi, au-delà du métier d'étudiant à distance, certains apprenants auront peut-être besoin d'un soutien autre qu'académique. Avoir accès à un conseiller d'orientation, une travailleuse sociale, un psychologue à distance peut devenir précieux pour mettre toutes les chances de réussite de son côté durant son parcours universitaire. En plus des étudiants en formation à distance, ces services peuvent aussi être offerts à des étudiants qui suivent leur programme dans un centre hors du campus principal de l'établissement d'enseignement.

Cette offre de service, appelée télépratique, est actuellement en essor, et les défis sont nombreux pour les intervenants à distance. Le Portail des SAE, suivra de près l'évolution de ce champ de pratique qui interpelle notamment les ordres professionnels.

Pour en savoir plus…

Quelques références à consulter pour en savoir davantage sur la télépratique et la réaction des ordres professionnels:

Quelques articles pour alimenter les réflexions des lecteurs sur la question.