L'intégration des étudiants autochtones à l'UQAM

Le 27 mars dernier le rapport «Expériences, politiques et pratiques d'intégration des étudiant.es autochtones à l'université: le cas de l'UQAM" a été rendu public. Celui-ci est issu d’un partenariat entre le Cercle des Premières Nations de l’UQAM et l’équipe de recherche dirigée par Laurent Jérôme avec l’appui du Service aux collectivités de l’UQAM.

L'objectif de cette recherche était de mieux cerner les difficultés vécues par les étudiants autochtones de l’UQAM, mais aussi d’identifier leurs facteurs de motivation et de réussite. Voici quelques faits saillants du rapport :

Difficultés et obstacles

  • Méconnaissance du milieu de vie (la ville)
  • Méconnaissance de l’université
  • Méconnaissance du système académique
  • Isolement social
  • Indifférence institutionnelle
  • Racisme

Facteurs de réussite

  • Motivation personnelle
  • Détermination
  • Rôle de modèle
  • Objectif personnel, mais aussi collectif
  • Accompagnement
  • Maîtrise des codes de la société majoritaire
  • Familiarité avec le milieu urbain

Recommandations

  • Créer un espace sécurisant (local)
  • Engager des agent.es de soutien
  • Adapter les politiques d’admission
  • Créer des ponts avec différents milieux
  • Permettre l’auto-identification
  • Développer des programmes et des cours adaptés
  • Former le personnel de l’Université
  • Reconnaître la place des Autochtones à l’UQAM

Article paru dans ActualitésUQAM
Rapport complet