Qualité des pratiques de formation

Projet de recherche : Évaluation de la qualité des pratiques de formation documentaire liées au développement des compétences informationnelles chez les étudiants du réseau de l'Université du Québec

Sommaire du projet

Le développement des compétences informationnelles des étudiants se trouve au cœur de la mission des bibliothèques du réseau de l'Université du Québec (UQ). De nombreuses ressources tant humaines que matérielles sont investies afin de former les étudiants à la maîtrise de l'information. Après une dizaine d'années d'initiatives et de développement en matière de compétences informationnelles, les bibliothèques du réseau UQ souhaitent s'outiller pour mesurer et évaluer la qualité de leurs pratiques de formation documentaire.

Le projet est rendu possible grâce au Fonds de développement académique du réseau (FODAR) de l'UQ. En effet, à la demande du comité des bibliothèques, composé d'un directeur de bibliothèque par établissement, une demande FODAR a été élaborée et acceptée en mai 2013 au volet Actions stratégiques en formation, recherche et création. Le projet de recherche est sous la direction du professeur Guy Bélanger, Ph.D., de l'UQAR.

Objectifs

Objectif général
Identifier les facteurs de succès permettant aux bibliothèques de contribuer efficacement au développement des compétences informationnelles des étudiants.

Objectif spécifique 1
Définir les critères de qualité des pratiques de formation documentaire, reconnus comme étant clairs, pertinents et importants par les experts (étudiants, professeurs, bibliothécaires).

Objectif spécifique 2
Mesurer et évaluer la qualité des pratiques liées au développement des compétences informationnelles dans les établissements du réseau de l'Université du Québec.

Objectif spécifique 3
Identifier les bonnes pratiques et les facteurs de succès liés au développement des compétences informationnelles dans le réseau de l'Université du Québec, issus de la littérature professionnelle et scientifique.

Phases de déroulement

Ce projet de recherche est proposé dans le but de fournir aux établissements du réseau UQ des instruments pour mesurer la qualité des pratiques de formation documentaire. Les données colligées par les instruments de mesure permettront à chaque bibliothèque d'évaluer la qualité de leurs pratiques de formation documentaire. Le déroulement de la recherche se découpe en cinq principales phases :

1. Recension des écrits

Pour identifier les énoncés susceptibles de contribuer à la mesure de la qualité des pratiques de formation documentaire dans les établissements de l'Université du Québec, le comité de travail recense à l'automne 2013 l'ensemble de la littérature pertinente au projet; notamment québécoise, canadienne, américaine, britannique, etc. De cette littérature sont relevés les éléments pouvant constituer des critères de qualité pour mesurer la qualité des pratiques de formation documentaire. Ces critères visent à circonscrire l'ensemble des domaines de la qualité pour les pratiques de formation documentaire : la structure (ressources humaines, matérielles, organisationnelles); les processus (prestation); et les effets des pratiques de formation documentaire (compétence de l'étudiant). Au final, plus de 700 énoncés différents sont recensés dans la littérature.

2. Analyse des critères recensés

Dès l'hiver 2014, le comité de travail procède à une analyse des critères recensés dans le but de retenir les critères permettant d'assurer une couverture exhaustive des domaines de la qualité des pratiques de formation documentaire. Pour cette phase, les cinq membres du comité de travail se sont rencontrés en vidéoconférence à 16 reprises. Au terme de cet exercice, 339 critères sont retenus. Cette phase permet également l'identification des bonnes pratiques reconnues comme telles dans la littérature.

3. Validation des critères par les experts

Les critères retenus par le comité de travail sont validés par des experts à l'été 2014. À cet effet, la méthode Delphi est privilégiée. Celle-ci permet d'optimiser l'établissement d'un consensus auprès d'experts qui doivent se prononcer sur la clarté, l'importance et la pertinence de chaque critère. Dans le cadre de ce projet, deux types d'experts sont sollicités : des bibliothécaires et des professeurs. Un troisième groupe d'experts a été sollicité, les étudiants, mais un taux de réponse insuffisant n'a pas permis de le considérer. Les experts sont recrutés afin d'assurer la représentativité des établissements participants. Un niveau de consensus de 80% entre experts constitue le seuil d'acceptation ou de rejet des critères soumis. Les experts peuvent également proposer de nouveaux critères.

Critères de recrutement des experts

Bibliothécaire

Est considéré comme expert, le ou la bibliothécaire qui répond aux critères suivants :

  • Il ou elle détient un poste régulier dans l'un des établissements du réseau de l'Université du Québec;

  • Il ou elle détient une formation reconnue par l'American Library Association, soit une maîtrise en sciences de l'information;

  • Il ou elle est recommandé(e) par une ou un bibliothécaire, une directrice ou un directeur de module, une directrice ou un directeur de comité de programmes ou de département ou par ses pairs en raison de ses intérêts ou de son expertise en matière de compétences informationnelles.

Professeur

Est considéré comme expert, le professeur ou la professeure qui répond aux critères suivants :

  • Il ou elle détient un poste de professeur régulier dans l'un des établissements du réseau de l'Université du Québec;

  • Il ou elle enseigne ou effectue des recherches académiques;

  • Il ou elle est recommandé(e) par une ou un bibliothécaire, une directrice ou un directeur de module, une directrice ou un directeur de comité de programmes ou de département ou par ses pairs en raison de ses intérêts ou de son expertise en matière de compétences informationnelles.

4. Création des instruments de mesure

À l'automne 2014, des questionnaires pour mesurer la qualité des pratiques de formation documentaire sont construits par le comité de travail à partir des critères validés. Ces instruments visent à outiller chacun des établissements participants pour la mesure et l'évaluation de la qualité de leurs pratiques de formation documentaire. Cette collecte est faite auprès des bibliothécaires (formateurs), des enseignants universitaires (dont les professeurs) et des étudiants formés.

5. Collecte des données

À l'automne 2014, chaque service de bibliothèque impliqué dirige la collecte de données dans son établissement à l'aide des instruments de mesure. Il sollicite les départements ou les programmes d'études pour lesquels des formations documentaires sont offertes afin que des données y soient recueillies. Les données en question représentent le degré d'atteinte des critères de qualité. Pour simplifier la logistique de la génération des résultats, les données collectées sont retournées au comité de travail pour être compilées. Les données compilées constituent un portrait de la qualité des pratiques de formation documentaire telles que mesurées.

Une fois généré, un rapport de qualité est acheminé aux services de bibliothèque concernés. Il leur est proposé de mettre sur pied un cercle de qualité pour procéder à l'évaluation du résultat de la collecte de données. Le cercle de qualité peut être composé du directeur de bibliothèque, de bibliothécaires, de professeurs et d'étudiants. Ce processus d'évaluation consiste à poser un jugement de valeur sur les résultats obtenus. Ce jugement ne peut être posé que par des personnes qui sont bien au fait du contexte dans lequel les pratiques de formation documentaire ont lieu. C'est la raison pour laquelle le processus d'évaluation doit être conduit localement, dans chaque service de bibliothèque.

À la lumière des résultats compilés, le cercle de qualité expérimente le processus d'évaluation des pratiques en déterminant les forces et les opportunités d'amélioration en matière de qualité des pratiques de formation documentaire. Il produit un rapport d'évaluation. Puis, à partir de rapports d'évaluation partagés par les différents services de bibliothèque des établissements, le comité de travail génère un portrait global des pratiques mesurées et présente une synthèse des forces et des opportunités d'amélioration en regard de la qualité des pratiques de formation documentaire à l'échelle du réseau de l'Université du Québec.

Pour donner suite à cette recherche, le service de bibliothèque peut produire un plan d'action pour intégrer la mesure et l'évaluation de ses pratiques de formation documentaire telles qu'expérimentées dans le cadre de ce projet, afin d'établir un processus d'amélioration continue de la qualité de ses pratiques.

Livrables

Les documents suivants seront déposés au terme du projet en 2016 :

  • la liste de critères de qualité validés par des experts du réseau UQ;
  • la liste des bonnes pratiques recensées;
  • les instruments de mesure produits à partir des critères validés;
  • le rapport global d'évaluation de la qualité des pratiques de formation documentaire du réseau de l'Université du Québec.

Graphique synthèse du projet

Le graphique synthèse rend compte des objectifs et du déroulement prévu du projet de recherche.

image synthèse FODAR CI
Affiche scientifique : CMD 2014

L'affiche scientifique présentée au Congrès des milieux documentaires 2014 résume les enjeux, le déroulement et les résultats de la phase de validation des critères, permettant de représenter les pratiques de formation documentaire dans le contexte de l'Université du Québec.

 CMD 2014

Équipe de recherche

Comité de pilotage

Le comité de pilotage assure la bonne gestion du projet et supervise les travaux de recherche exécutés par les membres du comité de travail. Il se compose de :

  • Louise Guy, directrice de la bibliothèque des arts/musique, à compter de janvier 2015, en remplacement de Anne Bourgeois, directrice par intérim des Services techniques (Service des bibliothèques) à l'Université du Québec à Montréal
  • Denis Boisvert, responsable administratif du projet et directeur du Service de la bibliothèque à l'Université du Québec à Rimouski
  • Guy Bélanger Ph.D., responsable scientifique du projet et professeur-chercheur à l'Université du Québec à Rimouski
  • Johanne Belley, directrice du Service de la bibliothèque à l'Université du Québec à Chicoutimi, jusqu'à la fin de 2015
  • Jean-Philippe Pouliot, bibliothécaire à l'Université du Québec à Chicoutimi
  • Caroline Lessard, directrice du soutien aux études et des bibliothèques de l'Université du Québec
  • Marie-Michèle Lemieux, agente de recherche à l'Université du Québec

Comité de travail

Le comité de travail réalise chacune des phases empiriques permettant de mener à terme le projet de recherche. Il se compose de :

  • Denis Boisvert, responsable administratif du projet et directeur du Service de la bibliothèque à l'Université du Québec à Rimouski
  • Guy Bélanger Ph.D., responsable scientifique du projet et professeur-chercheur à l'Université du Québec à Rimouski
  • Vanessa Allnutt, bibliothécaire à l'Université du Québec à Rimouski (jusqu'en juin 2015) 
  • Catherine Séguin, bibliothécaire à l'Université du Québec en Outaouais
  • Marie-Michèle Lemieux, agente de recherche à l'Université du Québec

Glossaire

Vous trouverez ici une liste alphabétique de termes employés dans cette page Web et leur définition pour le projet.

C  
cercle de qualité Groupe au sein d'un établissement UQ chargé d'évaluer les résultats de la mesure de la qualité des pratiques de formation documentaire de son établissement. Le cercle de qualité peut être composé de bibliothécaires, de professeurs et d'étudiants.
critères de qualité « [U]n énoncé explicite et observable, reconnu comme un indicateur pertinent de qualité, qui sert à observer une situation réelle (ce qui est) en vue de porter un jugement de valeur par rapport à la situation souhaitée »1.
E  
évaluer la qualité Poser un jugement (subjectif) sur la réalité des pratiques de formation documentaire à partir des résultats obtenus lors de la mesure de la qualité.
formation documentaire Ensemble organisé d'activités d'enseignement et d'apprentissage offertes par le personnel de la bibliothèque visant à développer les compétences informationnelles des étudiants, soit la capacité à trouver, évaluer et exploiter l'information en respectant les enjeux éthiques et légaux liés à son utilisation.
M  
mesurer la qualité Processus objectif consistant à recueillir des informations précises sur la qualité des pratiques de formation documentaire à l'aide d'un instrument de mesure.
P  
pratiques de formation documentaire Ensemble des activités de planification, d'organisation, de prestation et d'évaluation liées aux formations documentaires. Les pratiques de formation documentaire peuvent être évaluées dans les trois domaines de la qualité suivants : la structure (ressources humaines, matérielles, organisationnelles); les processus (prestation); et les effets des pratiques de formation documentaire (compétence de l'étudiant).

1. Grenier, R., Drapeau, J., & Desautels, J. (1989). Normes et critères de qualité des soins infirmiers. Montréal : Décarie.



 

Contacts

Responsable scientifique du projet : Guy Bélanger Ph.D., UQAR
Responsable administratif du projet : Denis Boisvert, UQAR
Coordination :  Marie-Michele Lemieux, UQSS